La grande marche

Nous sommes tous partis ce matin, 130 personnes à pieds sur les routes.

Pour aller rencontrer le préfet des Hautes-Alpes. 

Nous espérons qu’il va recevoir nos amis, les écouter.

Nous allons marcher 5 jours, main dans la main.

A la pause, Isaac nous lit un mot qu’il vient d’écrire : 

« En ce jeudi 22 juin, j’ai été touché au plus profond de mon coeur par la mobilisation des personnes réunies tôt ce matin devant la MJC.

Vous êtes tous et toutes prêts à marcher avec nous sous ce soleil ardent, à camper avec nous dans des conditions précaires, abandonnant vos luxueux appartements pour une durée de 5 jours.

Tout cela uniquement pour nous assister de tous vos moyens possibles, pour que nous puissions déposer notre demande d’asile en France, pays des Droits de l’Homme.

S’il y avait un mot plus grand que merci, je vous le dirai à l’instant. »